L'observatoire europèen  austral (le télescope de 3,6 mètres de l’ESO au Chili) a révélé l'existence de trois planètes tournant en orbite autour de l’étoile Gliese 667C située à 22 années-lumière. Les conditions préalables nécessaires à l'existence probable d'une vie ou la possibilité de sa formation sont satisfaites. En effet, les scientifiques ont relevé des températures permettant à l'eau de se former et d'y rester, et une masse très correcte (2,7 à 3,8 fois celle de la Terre).

gliese667c_habitable

Trois de ces planètes se sont avérées être des super-Terres – des planètes plus massives que la Terre mais moins massives que des géantes telles qu’Uranus et Neptune – qui occupent la zone habitable de l’étoile, une mince bande située autour de l’étoile et au sein de laquelle l’eau est susceptible d’être présente à l’état liquide si les conditions sont propices.

 

G-hec_comparison
Basée sur des facteurs comme la taille, la densité et la distance par rapport à l'étoile-mère, l’ESI est ainsi estimée à 89% pour l’exo-planète Gliese 581g, à 70% pour Mars et à 56% pour la Lune.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/exoplan%E8te/comment-evaluer-les-possibilites-d-039-habitat-des-exoplanetes_art18998.html
Copyright © Gentside Découverte
Basée sur des facteurs comme la taille, la densité et la distance par rapport à l'étoile-mère, l’ESI est ainsi estimée à 89% pour l’exo-planète Gliese 581g, à 70% pour Mars et à 56% pour la Lune.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/exoplan%E8te/comment-evaluer-les-possibilites-d-039-habitat-des-exoplanetes_art18998.html
Copyright © Gentside Découverte
Basée sur des facteurs comme la taille, la densité et la distance par rapport à l'étoile-mère, l’ESI est ainsi estimée à 89% pour l’exo-planète Gliese 581g, à 70% pour Mars et à 56% pour la Lune.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/exoplan%E8te/comment-evaluer-les-possibilites-d-039-habitat-des-exoplanetes_art18998.html
Copyright © Gentside Découverte

Des scientifiques ont répertorié les planètes  sensées capables d’accueillir une forme de vie. Les planètes sont classées selon leur IST (indice de similarité avec la Terre ou ESI, sur une échelle de 0 à 1). A ces exoplanètes il faut ajouter Gliese 581g avec un indice de 0.92.

 

 

Gliese-667

L’étoile Gliese 667C a fait l’objet de nombreuses études. Dotée d’une masse équivalente au tiers de la masse du Soleil, elle appartient à un système stellaire triple noté Gliese 667 (ou bien encore GJ 667) situé à 22 années-lumière, dans la constellation du Scorpion. Elle se situe donc dans le voisinage immédiat de notre Soleil.

 

Gliese-667c-planet-order

 

Une équipe d’astronomes menée par Guillem Anglada-Escudé de l’Université de Göttingen en Allemagne et Mikko Tuomi de l’Université de Hertfordshire au Royaume-Uni, a récemment réexaminé le système au moyen de nouvelles observations effectuées par l’instrument HARPS(High Accuracy Radial velocity Planet Searcher), le chercheur de planètes de grande précision utilisant la méthode des vitesses radiales, et de données issues d’autres télescopes, ils ont trouvé les preuves de l’existence de sept planètes autour de l’étoile.